L'éocène

L’éocène est la deuxième époque du paléogène et aussi la deuxième de l’ère cénozoïque. Il suit le paléocène et précède l’oligocène.

Il s’étend de -53 à -33,7 millions d’années.

Le début de l’éocène est marqué par l’émergence des premiers mammifères modernes, sa fin par une extinction massive qui est peut être liée à l’impact d’un météorite en Sibérie ou celui qui a formé le cratère de la baie de Chesapeake, aux États-Unis.

Les plus vieux fossiles de mammifères modernes apparaissent durant une brève période au début de l’éocène. Dans le même temps, plusieurs nouveaux groupes de mammifères arrivent en Amérique du nord, tels que les artiodactyles, périssodactyles et des primates, avec des membres fins, des pieds, des mains capables d’attraper et des dents capables de mâcher. Tous ces nouveaux ordres de mammifères sont petits, en dessous de 10 kg : en se basant sur la taille des dents, les mammifères de l’éocène sont plus petits de 60 % que ceux du paléocène et sont aussi plus petits que ceux qui les ont suivis pendant l’oligocène. Ces différences de taille sont probablement reliées au climat chaud et au problème de conservation de la chaleur pour les grands mammifères.

En raison de leur rayonnement entre l’Europe et l’Amérique du nord, les deux groupes d’ongulés (artiodactyle et périssodactyle) sont devenus dominants à cette époque. D’autre formes de mammifères sont aussi apparus durant l’éocène : chauve-souris, proboscidiens, rongeurs et primates.

Pendant l’éocène, les plantes et la faune marine ont évolué vers des formes plus modernes. De nombreuses formes modernes d’oiseaux, ainsi que des mammifères marins sont eux aussi apparus.

Les océans de l’éocène sont chauds, les poissons y sont abondants.

La faune de l'éocène par Alain Bénéteau

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site